Philosophie de la psychologie

Cours Philosophie de la psychologie

Pascal Nouvel, Licence 3, Année 2018-2019

Dans ce cours, on étudiera le développement de la psychologie dans la culture occidentale en s’attachant particulièrement à préciser ses liens avec philosophie. On retracera les origines de la réflexion psychologique au sein de la philosophie et hors d’elle (dans la poésie et la littérature, notamment). On cherchera à mettre en évidence la nature particulière de la réflexion sur la psyché humaine. On suivra les débats intenses et multiformes qui entourent la naissance de la psychologie scientifique à la fin du XIXème siècle. Ces débats auront de nombreux échos dans divers domaines de la culture et tout spécialement dans la littérature (influence de la psychologie scientifique sur les œuvres de Proust, de Joyce, de Virginia Woolf, par exemple, pour ne citer que ces quelques auteurs). On montrera que si, dans un premier temps, ces débats semblent tourner à l’avantage de la création d’une psychologie détachée de tout ancrage philosophique, conformément au crédo positiviste prônant l’élimination de toute métaphysique, la philosophie ne tarde pas, avec Husserl notamment (et donc avec la naissance de la phénoménologie), à reprendre ses droits en soulignant les limitations inhérentes à une approche purement empirique de la psyché. De ces débats va naître une nouvelle conception de la psychologie qui, bientôt, à travers la Daseinsanalyse, proposera ses propres interprétations du trouble psychique et de la maladie mentale. Parallèlement se développe un mode d'action sur le psychisme qui s'affranchit de tout discours en faisant usage de molécules psychotropes. L'oeuvre de Roland Kuhn, tout à la fois découvreur du premier antidépresseur et théoricien et praticien de la Daseinsanalyse est, à cet égard, emblématique des nouvelles orientations que peut prendre la réflexion sur le psychisme humain dans la seconde moitié du vingtième siècle. Ces orientations du questionnement psychologique ont eu pour effet de remettre la philosophie au cœur de la psychologie et, par là, de relancer la question de la philosophie de la psychologie.


Bibliographie

1641 - René Descartes, Méditations métaphysiques

1694 - John Locke, Essai sur l’entendement humain, livre 2, chap 27, « Traité de l’identité », traduction et présentation par Etienne Balibar dans Identité et différence, l’invention de la conscience

1739 - David Hume, Traité de la nature humaine, I, L’entendement

1874 - Franz Brentano, Psychologie d’un point de vue empirique

1887 - Eugene Azam, Hynotisme et double conscience

1887 - Robert-Louis Stevenson, L’étrange histoire du Dr Jekyll et de Mr Hyde

1895 - Gustave Le Bon, Psychologie des foules

1896 - Pierre Janet, Philosophie et psychologie

1900 - Edmund Husserl, Recherches logiques

1913 - Edmund Husserl, Idées directrices pour une phénoménologie transcendantale et une philosophie phénoménologique, (tr. fr. JF Lavigne)

1925 - Edmund Husserl, Psychologie phénoménologique

1927 - Marcel Proust, A la recherche du temps perdu

1927 - Martin Heidegger, Etre et temps

1929 - Edmund Husserl, Méditations cartésiennes

1934 - George Herbert Mead, L’esprit, le soi, la société

1946 - Ludwig Wittgenstein, Cours de Cambridge 1946-1947 sur la philosophie de la psychologie

1949 - Maurice Merleau-Ponty, Psychologie et pédagogie de l’enfant

1957 - Roland Kuhn, Ecrits sur l’analyse existentielle

1958 - Ludwig Binswanger, Introduction à l’analyse existentielle

1995 - Ian Hacking, L’âme réécrite : étude la personnalité multiple et les sciences de la mémoire (1998)

1995 - Paul Ricœur et Jean-Pierre Changeux, La nature et la règle

2006 - Edward Bizub, Proust et le moi divisé, la Recherche : creuset de la psychologie expérimentale (1874-1914)

2009 - Pascal Nouvel, Histoire des amphétamines

2015 - Tom Stoppard, Le problème de la conscience


Séminaire étudiants

Présentation des oeuvres suivantes :

26 sept, The hard problem (Le problème de la conscience), Tom Stoppard, par Yves Minois

3 oct, L’âme réécrite, Ian Hacking, par Chloé Labbé et Gautier Morin

10 oct, Psychologie des foules, Gustave Le Bon par Camille Teixeira et Solenne Pinho

17 oct, Psychologie phénoménologique, Edmund Husserl, par Germain Guillebault

24 oct, Proust et le moi divisé, "La Recherche", creuset de la psychologie expérimentale, Edouard Bizub par Jeanne Bouchot et L’esprit, le soi, la société, George Herbert Mead par Jules Poncelin de Raucourt

7 nov, Cours de Cambridge 1946-1947 sur la philosophie de la psychologie, Ludwig Wittgenstein par Nicolas Gicquel

14 nov, La nature et la règle, ce qui nous fait penser, Jean-Pierre Changeux et Paul Ricoeur, par Clémence Beigbeder

21 nov, Psychologie et pédagogie de l’enfant, Maurice Merleau-Ponty par Lisa Gérard et La conscience a-t-elle une origine ?, Michel Bitbol par Chloé Jarry

28 nov, Histoire de la découverte de l'inconscient, Henri Ellenberger par Marine Mollo

5 dec, Ecrits sur l'analyse existentielle, Roland Kuhn, par Julia Bouffard

12 dec : examen