Philosophie et société


Claire Pagès

Intervenants : Claire Pagès


Titre du cours 2018-2019 :

Philosophie sociale. Définition, enjeux et méthodes


Résumé :

Qu’est-ce que la philosophie sociale ? Faut-il la comprendre aujourd’hui comme une alternative à la philosophie politique ou comme une autre façon de penser cette dernière ? Cela engage d’abord de rouvrir la discussion sur le rapport du social et du politique. Comment, ensuite, appréhender les souffrances sociales qui sont le point de départ de la philosophie sociale ? Car la démarche théorique de cette dernière n’est pas tant de dire ce qui doit être que de faire le diagnostic de ce qui ne va pas dans l’ordre social existant, ce qui fait obstacle à l’épanouissement et impose des formes de vie dégradées. Elle analyse ainsi ces vies vécues comme aliénées et s’interroge sur les conditions sociales et historiques de telles expériences. Nous nous intéresserons enfin à l’outil que peut représenter la philosophie sociale pour penser le travail, la question de la reconnaissance au travail et les pathologies du travail.


Bibliographie :
  • Alexis Cukier, Qu’est-ce que le travail ? , Paris, Vrin, Chemins philosophiques, 2018.
  • Alexis Cukier et Olivier Gaudin (dir.), Les sens du social, philosophie et sociologie, Presses universitaires de Rennes, Philosophica, 2017.
  • Christophe Dejours, Souffrance en France (1998), Paris, Seuil, Points Essais, 2014.
  • Christophe Dejours, entretien avec Béatrice Bouniol, La Panne, Paris, Bayard, 2012.
  • Christophe Dejours, Le Facteur humain (1995), Que sais-je ?, 2014.
  • Jean Furtos (dir.), Les Cliniques de la précarité, Masson, 2008.
  • « Reconnaissance », Honneth, Axel, p. 1640-1647, in Dictionnaire d’éthique et de philosophie morale, tome 2, dir. Monique Canto-Sperber, Paris, PUF, Quadrige, Dicos Poche, 2004.
  • Norbert Elias, La Solitude des mourants [1982], trad. S. Muller, C. Nancy, Christian Bourgois, Titres, 2012.
  • Axel Honneth, La Lutte pour la reconnaissance, Paris, Éditions du Cerf, Passages, 2007.
  • Axel Honneth, La société du mépris, Vers une nouvelle Théorie critique, Paris, La Découverte, Armillaire, 2006.
  • Axel Honneth, Les pathologies de la liberté, Une réactualisation de la philosophie du droit de Hegel, Paris, La Découverte, Théorie Critique, 2008.
  • Franck Fischbach, Manifeste pour une philosophie sociale, Paris, La Découverte, Théorie critique, 2009.
  • Emmanuel Renault, L’Expérience de l’injustice, Paris, La Découverte, 2004.
  • Emmanuel Renault, Souffrances sociales. Philosophie, psychologie et politique, Paris, La Découverte, 2008.
  • Emmanuel Renault, Mépris social, Editions du Passant, Poches de résistance, Essai, 2000.

Le cours a lieu le xxx de hhh à hhh, salle xxx